La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

NYDVIND : Split avec Bornholm

BORNHOLM - Split avec NYDVIND

Ancestrale Productions, 2011

Pagan / black metal, France

Split vynil

Une alliance entre deux groupes de pagan / black metal sur un EP vinyl ? Pourquoi pas, l'exercice du split sur un tel support n'est pas réservé qu'aux groupes de black UG au son crasseux, que je sache !?

La première face voit les Français de Nydvind commencer l'assaut. Ceux qui ne connaîtraient pas encore ce combo découvriront vite la capacité de ce groupe à allier les passages très rapides avec d'autres bien mid tempi, un peu comme le fait avec élégance un Nydvind Belenos. Et sur ce split, Nydvind ne déroge pas à ce schéma : un premier riff blasté fait démarrer le titre en trombe, avant de déboucher, petit à petit, subtilement, sur un passage purement pagan d'une beauté époustouflante : le chant clair y est doublé d'un chœur, sur fond d'arpèges arrivent grâce à une bonne construction. Ce morceau, baptisé judicieusement Wrath and Wisdom reflète la musique de Nydvind, entre violence et spiritualité. Ce titre à l'image de ceux figurant dans les albums du groupe, de qualité tout aussi égale. Un titre de plus à collectionner pour les fans.

La deuxième face noire de la galette cireuse invite un groupe hongrois, dont le plan de carrière est similaire à celui des Français précédents : deux bons albums dans la besace en guise de carte de visite. Avec ce titre Feast Of Fire, Bornholm montre qu'il a une approche un peu différente du pagan, en proposant un titre plus massif : de longs blasts, une place plus importante à la guitare solo, des rythmiques vitaminées qui le rende très dynamique sans non plus réinventer le style. Ce mix très réussi montre un virage par rapport au premier album bien plus sirupeux et mélodique.

Au final, ces deux groupes se valent et se complètent : ils possèdent chacun un univers, une bonne qualité de jeu, une production puissante. Leur alliance sur ce split montre la richesse et la variété du style pagan. Enfin, cette production doit nous permettre de patienter avant la sortie du troisième album de chacune de ces formations prometteuses.

Autocratôr - 08/10