NYDVIND : Sworn to the elder

NYDVIND - Sworn to the elder

Trollzorn, 2010

Pagan / black metal, France

Album CD

Ce groupe possède le même chanteur que Bran Barr, à savoir Richard Loudin, mais Nydvind s'impose comme une version plus métal de ce premier projet. Une intro rappelant l'appel d'une corne de brume au large, puis c'est parti pour 52 minutes de pagan metal. La plupart des titres possèdent au moins un riff simple, mémorisable et entrainant, ce qui rend l'écoute de cet opus très fluide et agréable : on trouve soit des choeurs pagan d'une belle profondeur, des mid tempi apaisants, des rythmes folk (le titre 3) rappellent les Russes de No Man's Land, ou encore des riffs bien gras donnant la pêche nécessaire au disque. Le dernier titre sonne même comme du Sacramentum (les " anciens " doivent connaitre ce groupe suédois des années 1990 disparu depuis!). Et Nydvind a un bon sens de la mélodie, mais efficace pour relever les riffs typés metal. L'ensemble est donc bien varié, avec un dosage réussi entre les ambiances pagan et la rage du black metal. Il ne semble donc pas exagéré d'affirmer que Sworn to the elder est un CD un peu plus rapide et accrocheur que son prédécesseur Eternal Winter Domain, qui était déjà assez bien fait. A ranger dans une étagère proche des Belenos et autres groupes français de pagan metal les plus crédibles.

Autocratôr - 8/10

On savait déjà que la France possédait quelques groupes de pagan et de black métal de qualité. Mais quand ceux-ci prêtent leur musiciens comme Loic Cellier (Belenos), ou encore Richard Loudin (Bran Barr, métal celtique), cela donne Nydvind ! Après un premier assaut intitulé Eternal winter domain sorti chez Sacral (RIP), ce Sworn To The Elder constitue leur deuxième album. Malgré les changements de line-up qui l'ont affecté depuis l'an 2000 (année de sa création), Nydvind délivre une musique de qualité : après un titre juste chanté façon " pagan ", nous avons le droit à 9 neuf titres se partageant entre le black et le pagan métal pur, avec 3 trois titres bonus. Ici, les mid-tempi (faits par une B.A.R.) dominent, portant de longs riffs simples et majestueux. Certains sont servis seulement par un beau chant clair bien guttural, et d'autres par un cri black, tous assurés par Richard Loudin. Des mélodies très typées pagan sont faites à la guitare acoustique ou au synthé. Pourtant, l'ensemble est d'une cohérence sans faille et d'un effet garanti : la musique de Nydvind est un hommage sincère et magnifique à notre Mère Nature. L'artwork constitué de forêts épaisses et enneigées l'illustre à merveille. L'esprit du dernier CD de Himinbjorg (Europa) ou du premier album de No man's Land (The Last Son Of The Fjord ) se retrouve dans ces titres, tout aussi envoûtants. Un excellent album, qui dure prêt d'une heure et quart !

Autocrator - 9.5/10