La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Samael : Solar Soul

SAMAEL - Solar Soul

Nuclear Blast, 2007

ELectro Dark Metal, Suisse

ALBUM CD

Après \" Reign of Light \" sorti en 2004, les Suisses nous avaient gratifié d'une petite surpise avec la sortie du side-projet Electro de Xy et Vorph intitulé \" Era One & Lesson In Magic #1 \" et qui était avant-tout destiné aux fans les plus ouverts d'esprit et affectionnant sans aucune gène particulière que la musique électronique prenne le pas sur les guitares. Mais il aura fallu attendre trois ans pour retrouver un Samael que l'on connaît bien, distillant un Dark Metal toujours teinté de musique électronique et d'ambiances mystiques. D'un point de vue musical, les sonorités orientales sont beaucoup moins présentes que sur \" Reign of Light \", et je reconnais volontiers que ce n'est pas un mal. Par contre, au niveau des expérimentations, vous devrez bien chercher, car les Suisses ont avant-tout réalisé une oeuvre qui se compose de tout ce que fait le groupe de puis le sublime \"Passage\", en gardant les éléments les plus intéressants des albums précédents. De plus on ressent une force incroyable émerger de cet album, un sentiment de puissance accentué par l'excellente prestation de Vorph au chant.
Au niveau des textes, on sent un Samael très lucide sur l'évolution atuelle de la société, et témoigne l'excellent \" Slavocracy \", qui dénonce la politique de masse et l'endormissement de la population sur fond de soi-disant liberté. A ce propos, le clip de cette chanson est tout bonnement excellent et j'irais jusqu'à dire que les textes reflètent également l'évolution spirituelle des membres du groupe, comme si la lumière prenait le pas sur les ténèbres sans pour autant les considérer comme inutiles, la quête d'un juste milieu amenant l'équilibre.

Sans toutefois égaler ' Passage ' ou encore ' Eternal ' et malgré certaines craintes émises par les fans concernant le passage du groupe chez Nuclear Blast, Samael nous gratifie encore une fois d'un très bon album qui demande plusieurs écoutes avant de l'apprécier à sa juste valeur mais ça vous le savez, c'est la marque des grands !

Thyl l\'Espiègle - 8,7/10