AUSPEX

AUSPEX

Heavy metal symphonique, France

28/02/06

AUSPEX est une jeune formation grenobloise qui Ĺ“uvre dans le heavy symphonique. Le professionnalisme de leur première demo-cd témoigne d'un groupe qui ne devrait pas rester longtemps cantonné au rang de groupe local. Une petite interview s'imposait pour faire mieux connaissance avec ce sympathique groupe de la région.

1 ) Pourrais-tu nous faire un historique de AUSPEX?

AUSPEX a débuté en 2001 sur un projet de Pierre-Yves et Guillaume, compositeurs et respectivement claviériste et guitariste du groupe. Le groupe sous sa forme originelle met un an à se constituer (avec Clément à la guitare, Alexis à la basse, Olivier à la batterie et Elodie au chant) et une première démo plus qu'artisanale est enregistrée en home studio durant l'été 2002. S'en suit une période de travail intensif en répet et un projet de démo plus à la hauteur de nos espérances.. En Février 2004, Fred succède à Olivier derrière la batterie ce qui nous permet de renouer avec la scène. Après plusieurs mois de travail (riche d'expériences multiples, négatives comme positives!) notre projet de démo se concrétise avec la sortie deMysteries of the Stars, un mcd 3 titres enregistré en home studio, mixé et masterisé par Brett Caldas-Lima (KALISIA). Nous nous tournons désormais vers un travail à orientation double : tout d'abord enregistrer un premier album dans le courant de l'été 2006, puis en assurer la promotion scénique lorsque AUSPEX aura trouvé "son" guitariste soliste et rythmique (en effet, pour AUSPEX, 2006 est une année de changements...).

2) Que signifie le nom du groupe, d'ou cela vient-il?

AUSPEX signifie littéralement "Augure" en latin, mais fait également référence à beaucoup de concepts qui nous ont touché alors que nous cherchions un nom pour le groupe. L'"augure" est celui qui sait interpréter le chant des oiseaux et décrypter les énigmes de la nature, pour nous il évoque le mystère, la destinée, les forces qui nous guident vers nos choix...

3) De quoi parlent vos textes?

En réponse au choix du nom du groupe, nos textes font souvent référence à des concepts mystiques, fantastiques ou imaginaires...Nos histoires, nos personnages sont créés de toute part et évoluent dans un monde à mi-chemin entre épopée futuriste et légendes d'autrefois.

4) AUSPEX est ce qu'on pourrait appeler un "groupe de metal à chanteuse". Avez-vous eu droit à la traditionnelle comparaison à NIGHTWISH de par ce fait, ou encore à l'étiquetage à outrance de "gothic metal" dès qu'il y a chanteuse? Que pensez de cette étiquetage à outrance?

Pour l'instant, le public et les chroniques nous ont prouvé que l'on pouvait faire du metal avec une voix féminine sans être immédiatement catalogués dans la catégorie post-NIGHTWISH, au contraire. Pour ce qui est du "gothic metal", comme tout étiquetage nous pensons que cela est réducteur, mais le public sait faire la différence et sait que chaque groupe à sa propre identité malgré l'appellation que l'on peut lui accoler.

5) Que pensez vous de NIGHTWISH qui fait la jonction entre heavy sympho et gothic metal, et de tous ces groupes à mi-chemin?

Selon nous, NIGHTWISH a ouvert une voie peu explorée jusqu'alors et le public semble s'y retrouver, ce qui est essentiel.

6) Vous sentez-vous proches des groupes de metal à chanteuse comme LACUNA COIL, NIGHTWISH, THE GATHERING, etc.

Pour être tout à fait honnêtes nous n'écoutons que très peu ce style de musique et ne sommes pas véritablement en mesure de répondre. Dans l'absolu c'est par méconnaissance que nous répondrons "non". Lorsque les chroniques nous associent à d'autres groupes (en terme d'influences ou de style musical) il s'agit plus souvent de groupes à caractère symphonique plus relevé tels que SYMPHONY X, RHAPSODY, parfois CHILDREN OF BODOM...

7) Le public metal s'est considérablement féminisé en une décennie, et au niveau des musiciens les femmes ne sont plus cantonnées au simple rôle de "backing vocals" mais sont devenus de véritables leadeuses? Y a-t-il un metal au féminin?

Contrairement à l'image qu'il peut véhiculer, le métal est un style ouvert et certaines femmes nous ont largement montré qu'elles avaient leur place dans cette musique tout autant que les hommes. Pour ce qui est du public, cette "ouverture" vers un line-up plus mixte a naturellement amené plus de femmes à se sentir touchées par cette musique.

8) Il est plutôt rare de voir une chanteuse lead dans un groupe de heavy, quelles sont tes influences au niveau du chant?

Mes influences sont plutôt variées et vont au-delà du style "heavy" que j'ai découvert assez tard : J'ai toujours aimé les grandes chanteuses folk des 70' comme Janis Joplin, Joni Mitchell, Joan Baez, Grace Slick des JEFFERSON AIRPLANE ou encore Lisa Gerrard de DEAD CAN DANCE...Dans le metal à chanteuses j'apprécie beaucoup la voix de Kimberly Goss de SINERGY. Bien sur les voix que j'aime ne sont pas que féminines, je pense principalement à Freddie Mercury, Bruce Dickinson, Jeff Buckley, Bertrand Cantat, Gabriel Yacoub, Maynard James Keenan...

9) Quel regard portez-vous sur la scène heavy actuelle, et l'évolution de la scène heavy au fil des années? Comment définiriez-vous le heavy aujourd'hui?

En ce qui nous concerne nous sommes tous plutôt tournés vers le "vieux" heavy entre autres, néanmoins beaucoup de groupes proposent diverses évolutions de ce style et nous prouvent sans cesse que le heavy n'est pas mort, loin de là !

10) Quelles sont vos influences pour le projet AUSPEX , et qu'écoutez-vous (nuance donc...) actuellement ?

Nos influences vont du metal à la musique classique en passant par la musique médiévale, le rock, les BO de films et de mangas...Nous pouvons citer SYMPHONY X, DANNY ELFMAN, PINK FLOYD, QUEEN, RHAPSODY, X-JAPAN, SINERGY... Ce qu'on écoute actuellement : DREAM THEATER, DIMMU BORGIR, DEAD CAN DANCE, MALICORNE, OPETH, TOOL, KYUSS, SIGH, IRON MAIDEN, EMPEROR, ENSLAVED...

11) Vous avez fait la première partie de TUATHA DE DANAAN en juillet 2005 à Grenoble. Au cours de leur prestation, Elodie est montée sur scène pour un morceau chanté en espagnol (si je ne me trompe), pourriez-vous en dire un peu plus: improvisation, préparation, pourquoi ce morceau? Quels sont vos liens avec le groupe brésilien?

C'était une très bonne expérience décidée quelques semaines avant sur msn mais pas répétée (c'est loin le Brésil!). Bruno, le chanteur de TUATHA, a choisi ce morceau car le duo vocal existe déjà sur la version studio de ce morceau (Abracadabra, sur l'albumThe delirium has just begun). Comme l'expérience était sympa nous l'avons renouvellée à Paris lors du show de TUATHA le surlendemain. Depuis cette rencontre enrichissante et rock'n'roll nous continuons de nous donner des nouvelles par mail!

12) Elodie chante également dans KALISIA: comment t'es-tu retrouvée à chanter au sein de cette formation non locale. Quel est ton rôle "spécial guest / backing vocals" ou membre à part entière? Pourrais-tu en profiter pour nous expliquer ce qu'est devenu Kalisia depuis 1995?

Brett, guitariste/chanteur de KALISIA et moi nous sommes rencontrés lors d'un concert d'AUSPEX, et je me suis retrouvée à enregistrer des backing-vocals et quelques leads pour le premier album du groupe actuellement en cours de mixage. Le groupe projette donc la
sortie de cet album ainsi qu'une renouée avec les planches dont je ferai normalement partie.

13) Elodie apparaît également en guest sur le premier album de ALKEMYST, quels sont vos liens avec la formation haut-savoyarde? Comment cette participation s'est-elle mise en place?

ALKEMYST a été ma première expérience avec un groupe de metal et ma première expérience de studio, qui m'a donnée envie de poursuivre sur cette voie. Arnaud Gorbaty (batteur du groupe) et moi étions en fac de musicologie ensemble et je me suis fait une joie d'ajouter une touche féminine aux choeurs de ce premier album!

14) Avez-vous entrepris des démarches auprès des labels ou l'autoproduction est-elle un choix? Pour un groupe autoproduit, vous avez d'ailleurs une démarche très pro, déjà pas de cd-r mais un "vrai" mini-cd, puis déjà un photographe attitré?

Pour ce qui est de démarcher les labels, nous attendions quelques retours de chroniques pour nous constituer un pressbook digne de ce nom : ce sera donc notre prochaine étape! En ce qui concerne l'autoproduction nous pensons qu'elle est le seul moyen pour un groupe aujourd'hui de faire connaître son travail. Nous avons essayé de faire un produit le plus "fini" possible avec les moyens qui étaient les nôtres et avons passé beaucoup de temps à concevoir cette démo. Quant au photographe, c'est un ami qui a l'immense gentillesse de nous offrir un peu de son temps. C'est un excellent photographe avec qui nous aimons travailler, et nous vous invitons à aller voir son travail sur le site suivant:http://alanexpose.chez-alice.fr/.

15) Vous ne disposez actuellement que d'une demo de 24 minutes et de 3 titres, de quoi est donc composée votre set-list pour les concerts?

Notre set-list actuelle est composée de compos personnelles qui figureront toutes sur notre album à venir (une dizaine de morceaux, le choix n'est pas encore définitif).

16) Lors de votre concert au Duplex, votre batteur jouait derrière une vitre, y a-t-il une raison particulière à cela?

Oui, la raison des oreilles! Fred n'est pas un monstre que l'on cache derrière des vitres expérimentales mais le duplex était équipé ainsi lors du concert avec TUATHA parce qu'il parait que le metal fait du bruit! (il parait...)

17) Vous tournez d'ailleurs pas mal dans la région grenobloise et un noyau de fans vous est acquis, mais qu'en est-il de l'extérieur?

C'est vrai que des gens nous soutiennent beaucoup sur Grenoble et on ne les remerciera jamais assez (smouick!), quand à l'extérieur eh bien à nous de faire nos preuves en multipliant nos expériences scéniques. Grâce à la démo et à certaines chroniques nous avons eu la surprise de recevoir des courriers de fans dispatchés sur la France, et rien ne nous fait plus plaisir!

18) Quelles ont été les retombées de votre première demo d'une manière générale?

Les retombées de cette démo ont été très positives avec beaucoup d'encouragements de la part des chroniqueurs, de bonnes ventes dans la région Grenobloise et un public vraiment extra, nous attendons la suite avec impatience!

19) Quelle est votre actualité? Une deuxième autoproduction est-elle en processus, un album?

Notre actualité est bien sur l'enregistrement de ce premier album qui devrait débuter sous peu, mais également trouver un nouveau guitariste et passer le temps nécessaire à travailler les morceaux avec lui pour remonter au plus vite sur une scène!

20) Quelque chose à rajouter???

Un grand merci à LA HORDE NOIRE qui nous a laissé la parole, et à tous ceux qui nous liront! Vous pouvez nous contacter via notre sitewww.auspex.fr.st.

Adnauseam