HORNA

Horna

Black Metal, Finlande

déc. 2003

Groupe BM UG Finlandais par excellence, HORNA est réputé, de par la qualité de sa musique et de par la force de ses convictions; attention, misérables humains, l'heure du règne de HORNA approche...

1) Hailz Shatraug ! Comment ça va ? Présentes-toi aux loosers qui ne te connaisse pas encore ! Que signifie le nom du groupe ? Quel concept se cache derrière ?

Aujourd'hui, bien. La neige recouvre de nouveau le pays et l'hiver est arrivé par le nord. HORNA est pour autant Son poing de l'Enfer, portant le message d'une épidémie de haine sataniste. Ce terme, HORNA, marque une crevasse, il signifie l'Enfer (ou les Enfers) en lui-même ? Mon nom est Shatraug, l'esprit et le cœur de ce culte.

2) Quelle est ton actualité ?

Dans l'immédiat il n'y a rien qui se profile. On a supprimé pour le moment le site Internet officiel et à présent nous nous concentrons sur l'aboutissement d'un nouvel album. Avant celui-ci, il y a cependant un projet d'un split LP avec les français de BAEL.

3) Que penses-tu de votre dernière production,Tästä Alkavat Minun Vuoteni / Live Invocationavec OUROBOROS ? Comment s'est décidé ce choix, quel en est son contenu? Parles-nous du nouveau chanteur, Corvus. Comment et où avez-vous enregistré? Pourquoi avoir choisi le label LOOKINGLASSBLACK?

Tästä Alkavat Minun Vuoteniest un morceau dans un vaste ensemble et il se termina par une publication essentiellement par un hasard. Nous l'avons enregistré dans notre studio personnel, le BONEYARD, comme nous l'avons déjà fait depuis un certain temps. Tout fut beaucoup plus simple de cette façon.
Corvus a été trouvé parmi les connaissances de mon ex-bonne femme et il convint très bien en remplacement au sein de SATANIC WARMASTER, puis dans une large mesure il fut aussi motivé pour l'élaboration des textes de HORNA. Le label LOOKINGLASSBLACK a été une regrettable erreur que nous n'espérons jamais refaire dans le futur.

4) Quels ont été les retours de la productionViha ja Viikate? Sont-ils à la hauteur de ce que tu attendais ? Le vinyle est très présent dans votre discographie, ce format a-t-il un grande importance pour toi ?

Oui, ce mini-CD a reçu des retours extrêmement convenables. Il est vrai qu'une grande partie de celui-ci est considérée trop court, et la manière de l'avoir réalisée a été inattendue. Personnellement je suis satisfait de toute la discographie excepté du titre éponyme. Chaque production du nom de HORNA est autant importante, toutes amènent au dessus de l'esprit que l'underground nécessite.

5) Avec le recul, comment vois-tu vos divers splits, avec MUSTA SURMA, FOG et en particulier avec DESOLATION TRIUMPHALIS ? Tu décrirais la musique de HORNA: old school spirit, actuel...?

Sauf exception de ce split avec FOG, tous ont été réalisés après mûres réflexions et seulement en compagnie de groupes de même veine qui conviennent aux cercles d'adeptes de HORNA. Cependant, chaque vinyle est une partie d'un ensemble plus grand et si je devais choisir entre les deux, je laisserais tomber toute publication de CD. La musique de HORNA est ce qu'elle est, pour certaines personnes un éloge actuel à Satan et pour d'autres "old school". En ce qui me concerne c'est une consécration aux ténèbres et au mal.

6) Peux-tu nous expliquer les raisons qui te pousse de ne pas considérer l'albumHaudankylmyyden Maillane faisant pas entièrement partie de la LEGION HORNA ?

On avait fait ce disque trop rapidement après d'autres enregistrements et les rangs du groupes commençaient à se défaire dans les mêmes temps. Moredhel quitta HORNA en plein milieu d'une session studio et Skratt a été foutu à la porte peu après. Le but de l'album s'est dessiné ultérieurement, grâce à celui-ci nous nous sommes débarrassés de ce même mauvais contrat du label Solistitium.

7) As-tu beaucoup de contacts avec d'autres groupes, labels, personnes ? Que représente l'UG pour toi actuellement, cela reste-t-il toujours un réel style de vie musical ?

Les contacts me sont entièrement satisfaisants. On trouve toujours quelqu'un qui mérite tout mon encouragement. La pérennité de l'U.G., je ne sais pas ici, mais actuellement j'y suis impliqué plus profondément que jamais et aucune raison de m'en écarter.

8) Quelles furent tes influences passées et présentes ? Les émotions, la haine que tu souhaites retranscrire grâce à ta musique et les thèmes abordés dans les textes (la mort, le meurtre, le suicide mais aussi la force reviennent souvent) ? Ces derniers sont presque pour la totalité en finnois, quelle motivation en est à l'origine ?

Nous avons choisi pour le groupe un nom en langue finnoise car nous voulions perpétuer le lien des premières formations de Black Metal aux paroles également en finnois. La règle est restée durablement et nous gardons toujours cela rigoureusement. Certes, il persiste encore quelques textes en anglais mais aussi en latin et ainsi de suite qui sont employés.
Mon approche musicale et les paroles viennent d'elles-mêmes, je ne suis qu'un instrument que les esprits d'éclats noirs utilisent dans leur but de traduire pour l'humanité...

9) Comment travaillez-vous lors de la composition ? Avez-vous des propositions de labels en vue d'un nouvel assaut ?

Je fais pratiquement la totalité seul mais en ces derniers temps, notre nouveau guitariste Saturnus a aussi reçu de l'inspiration. Les sociétés de disques nous demandent sans arrêt n'importe quel enregistrement mais nous faisons ce que nous voulons, quand nous voulons.

10) Parles-nous de votre dernière tournée en compagnie de SALACIOUS GODS, BEHEXEN et LOITS: quel a en été l'accueil et l'ambiance dans les salles de concerts ? Si je ne me trompe pas, vous n'êtes pas passés en France, avez-vous en projet de venir jouer chez nous prochainement ? La scène est-elle une de tes priorités ? Avec qui aimerais-tu jouer en particulier ?

Comme expérience la tournée était ce qu'elle est toujours, certains jours ont été appréciables et d'autres exécrables. BEHEXEN se retrouvait malheureusement à jouer la plus grande partie de leur set avec un batteur de session, car le leur avait une inflammation à la jambe. SALACIOUS GODS étaient des gars sympas mais leur musique est une atroce merde finie. LOITS tombent dans la médiocrité. La tournée elle-même, était bien en général, à part deux ou trois conneries de faites, et en Autriche nous n'avons joués que cinq morceaux avant que l'on ne coupe l'électricité. C'est vrai, nous ne sommes pas passés en France, l'intention est de venir la prochaine fois. Tout dépend des organisateurs mais la suivante n'est pas de sitôt. Probablement au début de l'année 2005 ou après.

11) Cette année, vous avez également participé auFestival Tuska, à Helsinki, as-tu rencontré ou entendu des formations intéressantes ? Le club Tavasti reste-t-il toujours un des endroits attractifs du métal ?

Tous les festivals sont vraiment foireux mais nous avons eu beaucoup d'alcools gratuit. Rien à ajouter.

Horna Band

12) Comment se porte la scène extrême locale vers Lappenranta: tes amis, les espoirs, les pires cons ? Depuis quelques temps, on assiste à un renaissance du True Black Métal en Finlande (le heavy symphonique devenait commun...), de quelle manière l'expliquerais-tu ?

La scène dans cette ville est ce qu'elle est. Il y a ici les excellents SATANIC WARMASTER, RAVENING et bien d'autres. Le Black Metal finlandais a toujours été une occupation majeure et les jeunes groupes aussi doivent faire leurs preuves avant la reconnaissance, si jamais ça arrive. La Finlande est un pays rude et froid, remarquable pour l'émergence d'adorateurs et guerriers de Satan.

13) As-tu d'autres projets musicaux ? Si oui, parle-nous en un peu...

Oui, je suis dans SARGEIST. Ce groupe est proprement du Black Metal satanique, seulement et uniquement pour Satan en une consécration de messes et malédictions. Un album est sortieSatanic Black Devotionet nous préparons les crimes suivants en ce moment.

14) Que penses-tu de la situation politique / économique actuelle en Finlande ? Et plus largement mondiale ?

L'atmosphère existant en Finlande est enthousiaste pour se joindre à l' O.T.A.N. et perdre par la même occasion son indépendance. Sinon la politique ne m'intéresse pas. La plus grande partie du monde devraient contracter une nouvelle peste pour éradiquer les sous - humains.

15) D'après toi, le Black Métal doit il rester avant tout sataniste ? Ou être au contraire aussi dirigé vers d'autres idées comme, par exemple, le mouvement NS qui envahit la scène. Quel est ton avis sur ce sujet et qu'en est-il exactement dans ton pays ?

Le Black Metal reste dans sa forme véritable seulement et exclusivement de la musique de conception satanique et de par son phénomène. La majorité des textes n'a certes pas besoin de traiter de Satan car ils sont de l'œuvres de Ses adorateurs et par-eux mêmes ils sont toujours sataniques. Le NSBM est souvent très mauvais musicalement et malheureusement ce NSBM est proche de l'extérieur de la sphère artistique, elle n'a que pour intention de servir leurs propagandes, autrement dit la musique reste d'une réalisation exécrable où ensuite son créateur n'a plus rien à corrompre. C'est amusant cette pensée que les guerriers du NSBM aiment être au dessus des autres de par leur race et dans l'âme, donc ils devraient être les plus créatifs, talentueux et les plus puissants. Souvent ils montrent pourtant que dans le NSBM ce sont des clowns et des petits enfants sur leur terrain de jeu. Au moins en Finlande.

16) Comment vois-tu l'évolution du Black Metal et de l'UG dans son ensemble ? Et en ce qui concerne le futur de ton travail ?

Le Black Metal va rester authentique et de plus en plus divisé. Une moitié sera dans la merde commerciale connue et l'autre dans l'underground, qui à mon avis va perdurer et pourra bientôt être aussi excellent que possible. Tout le monde n'a pas besoin de connaître chaque groupe.

17) Dernière question, qu'écoutes-tu en répondant à celles-ci ? Des références à nous conseiller ?

Juste maintenant j'écoute WATAINCasus Luciferi, le LP. Pour vous, c'est à écouter. Je conseillerais aussi les suivant: SARGEIST, BEHEXEN, NOENUM, VORDR, VERIVALA, BAPTISM, NUMINOUS, ils sont tous de Finlande.

18) Je te remercie, Shatraug, et je te laisse les derniers mots.

Je te remercie. Je me demande bien comment tu vas pouvoir traduire tout cela ?[NDLR: l'interview a été réalisée en Finlandais!] Mais ça n'a pas d'importance, adorez Satan et virez les mendiants de prêtres par la nuque.
Rappelez-vous aussi de regarder ma nouvelle société de disques Grievantee Productions, les premières productions en sont: VERIVALA 7'EP et SARGEIST/TEMPLE OF BAAL split 7'EP. On peut les commander à l'adresse mentionnée ci-dessous pour 7 euros expédition inclus. Demandez plus d'informations àgrievantee@hotmail.com.

Kahlmah