La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Deos : Ghosts Of The Empire

DEOS : Ghosts Of The Empire

Autoproduction, 2015

Black / death metal, France

Autoproduction

La scène black metal annécienne s'est décimée depuis belle lurette. Au moment où Osirion s'en est allé, en fait. Elle semble aujourd'hui renaître de ses cendres avec l'apparition de deux groupes prometteurs : Deathcode Society et Deos dont le 1er album, Ghosts Of The Empire, est ici présenté par votre serviteur.

Car, oui, ça valait le coup de s'y pencher. Surtout quand on est du coin. Deos est un groupe jeune par son âge : il a été fondé en 2014. Il ne faut donc pas le confondre avec le groupe éponyme anglais officiant dans le funeral doom metal. Car ce qui fait l'originalité du combo savoyard est le thème unique abordé dans ses compositions : l'empire romain. C'est très bien vu car le black metal ou le death metal parlent souvent de satanisme, guerre... sans approfondir l'aspect historique. Certes, les Belges d'Ancient Rites ont déjà abordé le sujet dans leur album Rubicon mais dans un seul titre, les autres morceaux traitant d'autres civilisations antiques. Pour Deos, la Rome antique semble être une source inépuisable d'inspiration en citant les valeurs guerrières des soldats Romains (Song of Courage), Jules César (Imperator) ou encore des lieux emblématiques (Pompeii, Britania).

Sur la partie musicale, rien n'a été inventé mais la rythmique et l'ambiance collent très bien aux paroles. Le bémol que je me permettrait de signaler est que l'ensemble est trop linéaire. Et surtout, ça manque de punch. Mais bon, c'est le 1er album où les imperfections existent, c'est naturel. On ne peut donc que compter sur les prochains albums.

Atheos - 8/10