LEVIATHAN : Tentacles of whorror

LEVIATHAN - Tentacles of whorror

Moribund cult, 2004

Black metal, USA

Album CD

Tout droit venu de San Francisco ce one-man-band américain nous offre une galette bien remplie (72 minutes!), on s'en prend plein la gueule et, ma foi, que c'est bon! Etant étroitement lié avec Xasthur (puisque Leviathan a participé avec ce dernier à un split), on pourrait croire que les deux groupes opèrent dans le même style de black. Que nenni! Wrest ne s'inspire pas de Burzum mais de lui-même, car pour ma part je n'avais encore jamais écouté quelque chose de semblable.

L'album commence avec des blasts, pour nous coller de façon directe dans la musique de "Tentacles Of Whorror". La production est bien-sûr digne d'un CD underground, mais pourtant le son est assez bon (pour du Black) et associe très bien les instruments. On remarque la présence de quelques rythmes thrash venant agrémenter la musique de Leviathan. La voix criade de Wrest est pas mal saturée, cela donne un air un peu fantomatique et ne fait qu'accentuer l'ambiance glauque omniprésente de l'album. Après un titre transitif ambiant ("A Necessary Mutilation"), on entre dans une partie de l'album bien plus torturée avec "Vexed And Vomit Hexed", un morceau nous entraînant dans un malaise qui ne fait que s'accentuer. Il alterne des riffs rapides et dissonants, et une guitare plaintive. Mais on n'a pas encore fini et le titre éponyme arrive avec 9 lentes minutes de désespoir. On continue dans une voie reprenant la violence dans la guitare. Ensuite "Blood Red And True" annonce que la fin est proche dans un registre lent. L'avant-dernier morceau est bien plus "bruitiste" et nous accompagne vers le final d'une durée de 8 minutes.

Choucroute - 9,5/10