DAEDALION

Daedalion

Black metal, France

Octobre 2007

Une interview avec le groupe Daedalion, à l'écoute de leur premier full-length "Sainte Folie - Erige Un Empire", s'est rapidement imposée. En voici le résultat...

Daedalion n'est pas inconnu au sein de La Horde Noire, mais aussi au sein d'une bonne partie de la scène UG française. L'année 2007 voit l'arrivée de votre premier full length, "Sainte Folie - Erige Un Empire" composé avec le nouveau line up. Les nouveaux membres, à savoir Asa-Tyr-Forsete et Saramoth Sortheii, ont-ils été actifs durant la phase de composition ?

Notre objectif premier était « d'intégrer » A.T.F et S.S rapidement, ils ont dû pour cela fournir un énorme travail et apprendre le répertoire existant. Les choses avançant très vite, nous nous sommes attelés au travail de composition pour le nouvel album, donc oui il y' a l'apport de sang neuf, mais dans l'ensemble on y trouve l'expression des 4 membres de la Horde.

Ce "Sainte Folie - Erige Un Empire" continue le travail commencé par vos deux premières démos, le côté BM dit « médiéval » est encore de la partie, voir plus mélodique que vos précédentes sorties mais tout aussi efficace. Quelles ont été les motivations profondes de Daedalion de s'orienter vers ce style musical ?

Ce choix vient de Erduq qui a étudié la musique médiévale durant ses études en musicologie.
Lorsque nous avons fondé le groupe, il m'avait clairement exprimé son désir de jouer du black metal mélodique et violent à la fois tout en y incorporant ce côté médiéval, ce qui me convenait parfaitement au niveau musical. Après, au niveau textuel, je ne me sens pas très à l'aise dans ce domaine donc je préfère exprimer autre chose.

La pochette de votre album est particulièrement réussite, en parfaite adéquation avec vos compositions. Qui en est l'auteur ? Les pochettes de vos démos, particulièrement « Daedalion Fili Luciferiis », étaient là encore soignées. Vous portez beaucoup d'attention aux aspects externes de votre musique ?

Notre manager Xov en est l'auteur, cette adéquation dont tu parles est la conséquence de son intérêt assidu pour notre musique. Nous débattons ensemble des idées de bases (telle que le choix de la gravure pour DFL) et lui se charge du reste. Il possède plusieurs cordes à son arc.

Vous citez, entre autres, Satyricon comme l'une de vos influences majeures. Que pensez vous du tournant musical pris par le groupe, déjà engagé sur « Volcano » et flagrant sur le petit dernier, « Now Diabolical »? Daedalion pourrait-il évoluer de cette manière?

Daedalion évoluera avec le temps et il l'a déjà fait à travers ces changements de line up. Après, prendre une voie telle que celle deSatyriconje ne pense pas... mais bon on ne peut jurer de rien dans ce monde.

Comme j'ai pu le dire précédemment, votre nom n'est plus inconnu au sein de la scène UG française, et cela grâce entre autres avec votre excellent « Daedalion Fili Luciferiis ». Quel est votre point de vue sur l'UG actuellement ? Le considérez-vous comme une étape ?

L'UG à mon goût est l'essence même du metal extrême.

Vous avez cette particularité, pour un groupe de votre statut, d'avoir un manager. Quelles en sont les raisons ? Est-ce pour vous consacrer entièrement à votre musique et laisser tout le côté « organisationnel » en marge?

Plus qu'un manager XoV est un « cinquième membre du groupe » il s'emploie à beaucoup de taches que nous ne pourrions réaliser et cela en effet nous laisse beaucoup plus de tranquillité et de sérénité pour nous consacrer à notre musique.

Parlons à présent si vous le voulez bien de cette date faîte avec PESTE NOIRE / NUIT NOIRE et SIGILLUM DIABOLICUM. Ce concert a fait figure d'événement ! Comment s'est il passé ? Quels regards portez-vous sur les groupes avec lesquels vous avez partagé la scène ?

Ce sont des très bons groupes tous deux très sincères dans leurs démarches ce qui est tout à leur honneur.

Toujours concernant la scène française, avez-vous des affinités particulières avec des groupes ? Depuis quelques temps maintenant, il y a une certaine « mode » à sortir des splits, est ce envisageable pour Daedalion ?

C'est une éventualité...

J'ai cru comprendre que vous n'étiez pas contre le téléchargement, puisque vous avez, sauf erreur de ma part, mis à disposition gratuitement vos sorties. Pouvez-vous nous expliquer cette démarche ? Pensez vous vraiment, chose que je doute pour la simple et bonne raison que la scène métal extrême est faite par des passionnés pour des passionnés, que le téléchargement cause des dégâts au sein de la scène UG ? N'est ce pas plutôt une sorte de tremplin, certes ouvert à tous donc à la médiocrité ?

C'est exactement cela, Internet est un excellent moyen pour diffuser sa musique et nous l'employons. De plus, je pense qu'une personne appréciant vraiment Daedalion achètera nos cds... Quant au tremplin à la médiocrité... je ne sais quoi dire... Hellhammer était détesté à son époque et quand on voit le Culte qu'il y a autour de ce groupe actuellement on peut se poser des questions quant à la valeur temporelle de la médiocrité.

Quel regard portez vous sur le support qu'est le vinyle, support qui revient de plus en plus, en totale opposition avec les fichiers numériques de type mp3 précédemment mentionnés? La sortie d'un LP pour Daedalion fait elle partie de vos projets ?

Ce n'est pas une priorité.

Question (quasi) habituelle : dans notre société actuelle, société de (sur)consommation, on assiste de manière exponentielle à l'émergence d'absurdités. Tout est en train de s'homogénéiser, les gouts, les plaisirs ou encore les envies, et ce principalement à cause de la publicité ! Ne parlons même pas de l'hébétude omniprésente. Quels regards portez-vous sur tout cela ? Le terme de « surpopulation », pas inconnu pour certains, revient de plus en plus souvent. Êtes-vous d'accord avec ce constat ? Si oui, des solutions ?

Notre chère Terre trouvera la solution, car aucun Homme n'aura le courage et le pouvoir de faire ce qui est nécessaire.

Quels sont les projets dans les mois et dans les années à venir pour Daedalion. J'ai cru comprendre que vous aimiez la scène, des dates de prévues peut-être? Avec qui aimeriez-vous jouer ?

Nous cherchons à nous produire au maximum, toutes propositions sont les bienvenues. Personnellement j'adorerai jouer avec Enslaved, ou Celtic Frost. Pour le moment nous souhaitons jouer afin de promouvoir notre album et tester nos nouveaux morceaux en public.

Peut être quelques perles d'art noir à nous conseiller ? Outre "Sainte Folie - Erige Un Empire", bien entendu...

«Doxa O Revelation» de Crystalium est une véritable boule de haine et d'émotions, je le conseille à tous les fans de metal extrême.

Merci de cette interview, et de votre excellent full length, au plaisir de vous voir en live. Les mots de la fin vous appartiennent...

Merci à vous pour votre soutien !

Caedes