La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Blut Aus Nord : MoRT

BLUT AUS NORD - MoRT

Candlelight Records/Appease Me, 2006

Black metal avant-gardiste, France

Album CD

Un nouvel album de B.A.N. ! Certes, mais sera-t-il la suite d'un \"The work which transforms God\" ou plutôt d'un \"Thematic Emanation of Archetypal Multiplicity\"? Ni l'un ni l'autre, \"MoRT\" se concentrant essentiellement sur des parties lentes, creusant ainsi plus que jamais l'aspect lancinant et dysharmonique dans sa musique. Difficile de blâmer l'ambiance l'odeur de soufre et de laideur qui se dégage de cette offrande, tant ce devrait être la marque de fabrique des groupes de black metal (puisque B.A.N. se réclame toujours du black metal). Mais nous attendrons, en vain, pendant 3/4 d'heure, le moment où le titre va \"décoller\", c'est-à-dire où il va (enfin) devenir agressif, avec une voix déchirée et des blasts en furie. Mais non, \"Mort\" reste imperturbable de linéarité rythmique, englué qu'il est dans ses ambiances glauques et dissonantes plus ou moins réussies, d'ailleurs. On décèle bien un côté fou à la MUTIILATION, mais avec la guitare saturée en moins. B.A.N. semble plutôt lorgner vers les scènes dark et ambiantes en pleine vitalité, vers lesquels il devrait trouver de nouveaux adeptes. Pourtant, difficile de hurler au plagiat de quelque musique que ce soit : ces Français sont inspirés, cultivent leur vision personnelle de la musique extrême, en s'éloignant du black et sans ressembler au dark. Mais les avis sur \"Mort\" seront forcément très partagés, sauf pour dire une chose : B.A.N. est et reste unique !

Autocratôr - 4/10

Ah quel bonheur ! Blut Aus Nord sort un nouvel album ! Et ce bonheur s'associe à du doute lors de l'achat car on se dit : Qu'est-ce qu'ils vont faire cette fois là ? Va-t-on avoir droit à quelque chose de totalement nouveau ? Est-ce que ce sera la suite de Thematic Emanation of Archetypal Multiplicity ou de The work which transforms God ? et je ne vais pas énumérer toutes les questions possibles et imaginables, je m'arrête donc ici. On ne peut jamais savoir à quoi s'attendre avec ce groupe car il est en constante évolution (si vous ne le saviez pas, jetez un coup d'œil sur les autres chroniques du groupe). Bon, ne faisons pas durer plus longtemps le suspens, parlons de la musique que Diable ! et quelle musique mes aïeux, l'écoute de cet album s'avère fastidieuse pour les auditeurs qui ne seraient pas habitués au style si particulier de Blut Aus Nord. Le groupe se concentre dans MoRT essentiellement sur les parties lentes de The work which transforms God , il n'y a pas une seule seconde de blast. Sauf que là, le travail disharmonique y est encore plus énorme, il vous sera difficile de percevoir une seule once de beauté dans ces 47 minutes de torture (non je en ne suis pas sado-maso). Pourtant une guitare au son plus traditionnel pointe parfois le bon de son nez pour nous offrir de jolies notes mais c'est tellement minoritaire que ce n'est pas cela qui va transformer cet album en berceuse pour petits enfants. La batterie électronique toujours aussi tordue, les voix fantomatiques et les guitares dissonantes rendent MoRT inhumain et malsain. Avec The Mystical Beast of Rebellion on est passé d'un extrême à l'autre, du blast continu au mid tempo torturé ; et toujours avec ces interludes ambiants entre chaque morceaux. Pour moi, cet album relève plus d'une expérience que d'une œuvre musicale ; une expérience particulière et unique qu'aucun autre groupe pourrait reproduire.
Blut Aus Nord se dit pratiquer de l' \"Unorthodox Black Metal\", en effet c'est l'un des rares groupes de la scène française, du moins que je connaisse, à faire du Black Métal original qui ne suit pas à la lettre toutes les règles du \"True\" Black Metal.

Choucroute - 8/10