La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Blut Aus Nord : Triunity

BLUT AUS NORD - Triunity

Debemur Morti, 2014

Black metal, France

Disque

Deux artistes Français, tous deux fervents combattants de l'obscurité, nous livrent un opus afin de nous offrir le savoir-faire de chacun. Les trois premiers morceaux que sont De Librio, Hùbris et Nëmeïn sont composés et joués par Blut Aus Nord. Les trois autres morceaux Glowing Phosphoros, Transfixed At Golgotha et Ahrimanic Impulse Victory sont quant à eux de P.H.O.B.O.S. Sur le papier, le travail est alléchant et fait espérer une expérience musicale nouvelle. Cet album est un très bon remède en attendant le dernier Blut Aus Nord ou pour découvrir P.H.O.B.O.S pour ceux qui ne connaissent pas.
Le début se fait lourd et malsain, on reconnait bien la patte de Blut Aus Nord qui fait ressortir un condensé de son savoir-faire en matière occulte. Si les trois morceaux s'enchainent bien et nous montrent que le groupe est toujours un des fers de lance du Black français, il peine toutefois à nous surprendre. Doit-on exiger qu'à chaque nouvelle sortie il nous surprenne par sa virtuosité et son avant-gardisme ? Car le résultat est que ses compos sont encore une fois de très bonne qualité ! MAIS elles ne sont pas surprenantes. Le groupe est-il paresseux ou a-t-il tout simplement envie de continuer dans cette voie ? Contentons-nous d'apprécier et d'attendre le prochain album de BLUST AUS NORD pour en savoir plus car de toute évidence la musique est toujours aussi bonne et on ne va pas s'en plaindre !

P.H.O.B.O.S monte encore d'un cran dans la démarche de BLUST AUS NORD : plus lourd, plus malsain et plus sombre. L'entité maléfique sort de son antre secrète et vous maltraite durant trois long morceaux. L'homme derrière le groupe dompte la musique et rend le son épais et sale. Si la lenteur nous permet de voir venir le coup, l'acharnement du monstre finit par vaincre. Très Doom, le lent parcours musical se perd dans des contrés que l'on attendait tant depuis ce début d'album. Ce second souffle est la face la plus sombre de l'album qui de surcroit emmène un groupe peu connu et talentueux en avant, au côté du grand de la scène black française.

Si on regrette très franchement le manque d'envies dans la première partie de l'album, la non cohabitation des deux groupes est d'autant plus décevante. Pourquoi, p***** de m**** n'ont-ils pas collaboré ? Rien que de penser au mélange de style, on peut imaginer que la petite bombe aurait le même impact que REGARDE LES HOMMES TOMBER lors de sa sortie, et même peut-être mieux. On ne saura jamais ou probablement jamais, il ne reste plus qu'à espérer que le miracle se produise. Finalement, le potentiel de cet album nous a fait miroiter pleines de bonnes choses et on sent que ce n'est juste une lubie, qu'avec quelques efforts supplémentaires on aurait pu assister à une petite bombe sur la scène BM française. La musique est toutefois à un super niveau, seulement...

LEO - 04/10