La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Chroniques black metal

Abusiveness : Hybris

ABUSIVENESS - Hybris

Black Metal, Pologne, 2008

Abusiveness est un groupe polonais assez méconnu alors que leur discographie commence à être relativement étoffée. Petite intro bruitiste à la con (qui m'a d'ailleurs fait peur pour la suite du contenu musical de l'album) et le tourbillon sonore commence. On a ici à faire à du brutal black mélodique ...

Lire la suite...

Acedia Mundi : Speculum Humanae Salvationis

Acedia MundiĀ - Speculum Humanae Salvationis

Black Metal, France, 2017

Que le chemin peut parfois être difficile pour concrétiser un travail de création morbide et en faire une pièce de metal noir de toute splendeur spectrale ! Car pour sortir son 1er album seulement deux ans après son enregistrement, les Parisiens d’Acedia Mundi ont trouvé la Providence avec le label mexicain ...

Lire la suite...

Achale : The Guardian Spirit

ACHALE - The Guardian Spirit

Black Metal, Portugal, 2011

Si comme beaucoup d'autres, tels que IRAE, BLACK HOWLING ou BLACK CILICE, il incarne le dynamisme de cette chapelle impie lusitanienne que l'on ne cesse de découvrir, surtout Achale rassemble toutes les raisons pour lesquelles cette scène nous est si attachante, l'esprit Black Metal chevillé au corps, autant dans la ...

Lire la suite...

Achale : Achale / Ostots

ACHALE - Achale / Ostots

Black Metal, Portugal, 2012

Alliance portugo-espagnole pour ce split sous la forme d'un 7'' offert par le vénérable label Titan Woods, toujours gage de qualité. Petite chose d'une dizaine de minutes, cette offrande n'en est pas moins une preuve supplémentaire du bouillonnement créatif dont la péninsule ibérique est aujourd'hui le théâtre, riche d'une multitude ...

Lire la suite...

Acherontas : Vamachara

ACHERONTAS - Vamachara

Black Metal, Grèce, 2011

Acherontas est une formation issue de la scène Black-Metal grecque, et, qui existe depuis 1996. Cette horde grecque est née des cendres de leur ancien projet musical qui se nommait STUTTHOF , et au fil des années, Acherontas a su se forger une certaine réputation au sein ...

Lire la suite...

Ad Hominem : Planet ZOG - The End

AD HOMINEM - Planet ZOG - The End

NS Black Metal, France, 2002

Voilà une oeuvre vraiment à part! Autant par l'esprit authentiquement élitiste et haineux qui l'anime, que par son approche musicale du black metal : Ad Hominem est monstrueusement actuel, puissant et rageur : ces 9 titres semblent se dérouler telle une saga de futuriste, une croisade destructrice sans répit, jusqu'à ...

Lire la suite...

Ad Hominem : Climax of hatred

AD HOMINEM - Climax of hatred

Black Metal, France, 2005

Beaucoup ont crié à la trahison en apprenant que AH avait signé sur un \"gros\" label, que dis je une major, mon dieu mon dieu...Voilà le genre de discours débile qu'on pouvait entendre, même si ces mêmes détracteurs n'avaient pas écouté le nouvel album. C'est beau quand même la France. ...

Lire la suite...

Ad Hominem : Dictator, A Monument Of Glory

Black Metal, France, 2009

Bien au chaud dans ton bunker, peut-être attends-tu une commande de CD dans laquelle se trouverait le nouvel attentat sonore de ce célèbre et sulfureux one man band. A l'époque de la sortie de Climax Of Hatred, je dois dire que mon érection ne fut, hélas, pas à la ...

Lire la suite...

Ad Hominem : Napalm For All

Black Metal, France, 2018

Même si son fondateur et principal membre, Kaiser Wodhanaz, se défend de toute affiliation à la mouvance NSBM, le fait est que Ad Hominem trimbale depuis vingt ans une réputation sulfureuse, faisant de lui un des groupes les plus polémiques du black metal hexagonal. Une aura de soufre se dégage ...

Lire la suite...

Adorior : Author of incest

ADORIOR - Author of incest

Retro black/thrash metal, Royaume-Uni, 2005

Vous avez cru le chaos sonore primal mort avec BATHORY? Vous avez cru le blasphème envolé après VENOM? Quelle grossière erreur ! Matez juste un peu la pochette et vous serez rassurés !!! Les 5 fêlés composant Adorior sont assurément là pour prendre la relève : leurs textes répandent le ...

Lire la suite...

Aeon Winds : Poslední vlci

Pagan black metal, Slovaquie, 2016

Les pays de l'Est sont, depuis longtemps, la source de nombreuses galettes de bonne facture. En effet, pour grand nombre de personnes, ces contrées sont synonymes de qualité en matière de black metal. Vérifions alors si le split qui réuni les Slovaques d'Aeon Winds et CONCUBIA NOCTE (sorti chez Asgard ...

Lire la suite...

Aes Dana : La Chasse Sauvage

AES DANA - La Chasse Sauvage

Celtic Black Metal, France, 2001

Après avoir sorti un MCD en 1996, Aes Dana nous livre enfin son premier véritable album et c'est un black plutôt atypique qui s'offre à nos oreilles : du black teinté de musique celtique, au travers de mélodies jouées à la flûte ainsi que par d'autres instruments typiquement celtes,  tels que ...

Lire la suite...

Aes Dana : Formor

AES DANA - Formor

Folk Black Metal, France, 2005

Quatre ans après son premier album La Chasse Sauvage sorti en 2001 chez Sacral Productions, Aes Dana propose son deuxième album toujours dans son style de black metal celtique, à savoir un style de black folk avec des éléments celtiques avec de la ...

Lire la suite...

Aetherius Obscuritas : Black Medicine - Fekete Orvossag

AETHERIUS OBSCURITAS - Black Medicine - Fekete Orvossag

Black Metal, Hongrie, 2009

Aetherius Obscuritas est un one-man-band hongrois formé en 2002 ; discret en Europe de l'Ouest, Black Medicine n'en est pas moins son cinquième album. Fekete Orvossag est en fait la traduction hongroise de Black Medicine . Malgré cette volonté d'afficher sa langue natale, c'est plutôt vers ...

Lire la suite...

Aevlord : Welcome To My Kingdom

AEVLORD - Welcome To My Kingdom

Black Metal symphonique, France, 2004

Dans la lignée de CRADLE OF FILTH, Aevlord nous présente une démo qui demande plusieurs écoutes pour que l'on accroche l'essentiel de cet opus à l'ambiance evil. En effet, l'intro avec l'orgue nous plonge tout de suite dans le ton de l'album. Les idées musicales ne manquent pas, cependant cette ...

Lire la suite...

Agael : Hybris

AGAEL - Hybris

Ambient Black Metal, Allemagne, 2009

Excellente découverte que ce Hybris , première rumination d'Agael. D'origine allemande (un gage de qualité donc), celui-ci adopte la physionomie d'un one-man band éponyme. Sorti de nulle part, la face de ghoule régurgite un black metal tavelé de touches ambient, à la fois dépressif et beau. Bien que les ...

Lire la suite...

Agael : Apathologie

AGAEL - Apathologie

Ambient Black Metal, Allemagne, 2012

Partagé par deux projets maison du modeste mais estimable label Naturmacht, ce split s'avère à la fois une découverte et une confirmation. Une découverte d'une part, celle de LEBENSNAHCT que les plus observateurs auront facilement identifié comme le propre jardin secret de Robert Brockmann avec lequel se confond l'écurie ...

Lire la suite...

Agatus : Gilgamesh

AGATUS - Gilgamesh

Heavy Black Metal, Grèce, 2012

On les avait presque oublier, ces Grecs disparus des écrans-radar discographiques depuis 2002 et auteurs de deux petites offrandes de bonne mémoire, Dawn Of Martyrdom puis The Weaving Fates lesquelles, coincées entre les méfaits contemporains de NIGHTFALL ou de ROTTING CHRIST, incarnaient ce Black Metal à la méditerranéenne, ...

Lire la suite...

Agonia : O Desvanecer

Agonia - O Desvanecer

Folk Doom Black Metal, Portugal, 2015

Décidément, il y a quelque chose de sinistre, de malsain, chez nombre d'entités lusitaniennes, une espèce d'aura abyssale que ronge une négativité caverneuse. Evidente dans le black metal, cette capacité à ruminer dans les profondeurs crayonneuses d'une cavité qu'aucune lumière ni chaleur ne parviennent à atteindre, gangrène même le doom ...

Lire la suite...

Aigro Mucifelam : Lost Sounds Depraved

AIGRO MUCIFELAM - Lost Sounds Depraved

Raw black metal, France, 2007

Né dans le cerveau malade d'un certain Krof, qui est loin d'être un novice dans l'UG (MALEFICIUM ORGIA, ex-FUNERAL et ex-B.I.S.), Aigro Mucifelam délivre ici son premier album enregistré en fait dès 2002. Ces sept titres n'ont pas de nom ; seul le premier est une intro muette, et les ...

Lire la suite...