La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Chroniques metal extrême " O "

Obdurated : The Answers Within

OBDURATED - The Answers Within

Swedish deathrash, France, 2009

Dur à croire que le groupe ait finalement suivi l'évolution de la scène suédoise dans ce qu'elle a de moins intéressant. En effet leur premier album autoproduit était une pure claque car il empruntait les sentiers suédois, mais les membres avaient réussi le parfait métissage de ce style relativement mélodique ...

Lire la suite...

Obituary : Frozen in time

OBITUARY - Frozen in time

Death metal, USA, 2005

La décennie 2000 reste probablement comme celle des reformations de groupes métal mythiques (Nuclear Assault, Exodus Megadeth, Celtic Frost..), et ce, tous styles confondus. Dans ce contexte, Obituary ne pouvait être en reste, pour notre plus grand bonheur auditif ! Sachez d'emblée que le titre illustre à lui tout seul ...

Lire la suite...

Obituary : Frozen alive

OBITUARY - Frozen alive

Death metal culte, USA, 2006

Faisant suite à sa reformation de 2005 et à l'album Frozen In Time , le premier DVD d'Obituary arrive donc logiquement sur le marché. Et je vous assure que ce Frozen Alive a été soigneusement constitué : pour commencer, sa set-list est très variée : elle ne comporte ...

Lire la suite...

Obituary : Xecutioner's Return

OBITUARY - Xecutioner's Return

Death metal, USA, 2007

En vingt-trois années de carrière, ces Floridiens ont sorti 6 albums studios, auxquels il nous faut ajouter, afin d'être exhaustif, un Ep, un CD live, un DVD live et un ‘best-of'. Cette longévité est méritée, car c'est Obituary qui a inventé la formule pour produire un death metal lourd et ...

Lire la suite...

Obliteration : Perpetual decay

OBLITERATION - Perpetual decay

Brutal death metal, Norvège, 2007

Signé sur le label des grands de DARKTHRONE, Obliteration est un groupe de brutal death norvégien, formé en 2001. La question qui nous vient à l'esprit, quand on sait à quel point le Tyrant Syndicate peut être fermé, est la suivante : piston ou réel intérêt ...

Lire la suite...

Obnoxious : LAB #01

OBNOXIOUS - LAB #01

Deathrash, France, 2009

L'excellente surprise de fin 2009 et cela à double titre. La première c'est pour la qualité de l'album ; la seconde découle de la première : le groupe est autoproduit. Comment est-ce possible? 9 années d'expérience, une démo, un EP et ce magistral album qui est une espèce de compilation ...

Lire la suite...

Obscene Extreme : 2003 compilation

OBSCENE EXTREME - 2003 compilation

Grindcore, Rép. tchèque, 2003

Compilation de grindcore, avec pleins de bons groupes, la compil obscene extreme regroupe des morceaux studio de tout les groupes qui vienent se produire dans un des plus gros fest underground de rep. tchèque (celui la c'est la 5eme année). Dommage que les titres ne soient pas masterisés entre eux, ...

Lire la suite...

Obscenity : Cold Blood Murder

OBSCENITY - Cold Blood Murder

Death brutal, Allemagne, 2002

Amateurs de BRUTAL DEATH METAL, bonjour! Les Teutons d? Obscenity sont de retour et ça va chier! De suite, nous constatons que ce groupe est toujours éc?urant de brutalité et de technicité! écoutez ces riffs d?une lourdeur à s?en décrocher la nuque pendant un head-banging, ou alors d?une rapidité et ...

Lire la suite...

Obscenity : Where sinners bleed

OBSCENITY - Where sinners bleed

Death metal, Allemagne, 2006

Après quatre années de silence, Obscenity libère enfin son septième album. Eh oui, malgré leur discrétion, les Allemands à l'obscénité auto-proclamée martèlent leur death métal depuis 1989 ! \"Where sinners bleed\" fait suite au \"Cold blood murder\" de 2002. ce dernier m'avait surpris : plus brutal et gros son, mais ...

Lire la suite...

Obtenebratum : Temple of depravity

OBTENEBRATUM - Temple of depravity

True lack metal, France, 2004

« Le True BM c'est hyper-cliché ».. et en plus « c'est mort », arguent peut-être des métalleux cools et branchés autour de vous...Ah bon ? Une nouvelle entité dédiée au Malin est pourtant née dans la Vienne en 2002: sous forme de ses 5 servants grimés de noir et ...

Lire la suite...

Obtest : Is Kartos I Karta

OBTEST - Is Kartos I Karta

Heathen War Heavy Metal, Lithuanie, 2005

Ledo Takas, label Lithuanien qui promouvoit essentiellement les perles extrêmes de son pays...on peut citer DISSIMULATION ou encore NAHASH. Le cas traité aujourd'hui, c'est Obtest, groupe existant depuis plus de 10 ans (presque 15 en fait) et qui a sorti récemment son troisième album « Is Kartos I Karta » ...

Lire la suite...

Obtest : Gyvybes medis

OBTEST - Gyvybes medis

Epic Heathen Metal, Lithuanie, 2008

Du haut de ses 16 ans d'existence Obtest nous offre une nouvelle offrande sur un nouveau label. En effet c'est Osmose qui s'occupe de la carrière du groupe. Peut-être que cela va enfin se stabiliser pour le groupe car les labels il connaît ! Enfin cela dépendra des sacro saintes ...

Lire la suite...

Occultation : Silence in the ancestral house

Occultation - Silence in the ancestral house

Doom, USA, 2014

Ces temps si j'ai eu surtout découvert des groupes plus orientés sur une scène extrême, il s'agit de ZOM et de Sepulchral Temple que je vous invite à découvrir. Ici changement de style, changement de thème comme dirait MC Solaar. On passe à un Doom metal guidé par des voix ...

Lire la suite...

October Falls : The streams of the end

OCTOBER FALLS - The streams of the end

Folk black metal mélancolique, Finlande, 2007

A une époque de productions moyennes c'est-à-dire ni bonnes ni mauvaises mais consommables, The streams of the end m'a interpellé dès la première écoute, et les écoutes se sont succédées en boucle, chose de plus en plus rare et signe de qualité évident. Cette troisième production de October Falls ...

Lire la suite...

October Falls : The Womb of Primordial Nature

OCTOBER FALLS - The Womb of Primordial Nature

Folk dark metal, Finlande, 2008

Après l'excellent mini-cd The streams of the end , October Falls est de retour avec quatre nouveaux morceaux mais cette fois-ci sous forme d'un album puisque les morceaux avoisinent chacun les 10mn. The streams of the end marquait une évolution importante chez October Falls passant alors de ...

Lire la suite...

Odium Immortalis : Die Schönheit der Einsamkeit

ODIUM IMMORTALIS - Die Schönheit der Einsamkeit

Black Metal, Allemagne, 2004

Quelle bonne surprise !!! Déjà j'avais noté que le groupe était en nette progression sur le split avec BASARAB et surtout par rapport à leur première demo mi-figue mi-raisin mais qui laissait entrevoir quand même de belles perspectives. Cette réalisation est aujourd'hui le fruit d'un excellent travail tant au niveau ...

Lire la suite...

Oestre : Biotope

OESTRE - Biotope

Thrashcore, France, 2006

Ce quatuor de Limoges s'est formé en 2003 et \"Biotope\" est déjà sa troisième démo. Même si nos lecteurs savent que le hardcore n'est pas du tout la tasse de thé de la Horde, j'ai trouvé ce groupe vraiment très efficace. Probablement parce que la tendance thrash métal occupe une ...

Lire la suite...

Ofermod : Mystérion Tés Anomias

OFERMOD - Mystérion Tés Anomias

Black Metal, Suède, 2005

Réédite spéciale loosers, toujours utile pour les gars qui ne se bouge pas le cul assez vite, peut-être par peur de se tromper sur la marchandise, bien qu'ici il n'y ai pas de doute possible et que, surtout, la réédite vienne d'un EP dit introuvable sorti en 1998 (en ces ...

Lire la suite...

Offending : Offending

OFFENDING - Offending

Death metal, France, 2005

Avec pour influences DEICIDE ou encore CANNIBAL CORPSE, les Offending, originaires de Charente-Maritime, officient dans la veine de groupes cultes de Death Metal. La musique des Offending réside dans la puissance et la technicité des morceaux. La production est nette, ce qui rend agréable l'écoute de tous les instruments. Ainsi ...

Lire la suite...

Officium Triste : Giving Yourself Away

OFFICIUM TRISTE - Giving Yourself Away

Doom Metal, Hollande, 2007

Officium Triste est un groupe de Doom Metal encore méconnu , et pourtant doté d'un grand talent. En effet ce combo de Doom Metal arrive à jouer avec les contrastes de brutalité et de mélodie, de rage puis de mélancolie. Ce Giving Yourself Away est leur quatrième méfait. Composé ...

Lire la suite...