La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Otargos : Fuck God – Disease process

OTARGOS - Fuck God – Disease process

Rupture music, 2009

Black metal, France

Album CD

Avec une régularité déconcertante, Otargos s'affine et s'affirme dans l'UG à chaque nouvelle production. « Fuck God – Disease process\" est déjà le troisième assaut de ces quatre lascars, qui reviennent avec un nouveau batteur (Ranko d'Artefact, pour ne pas le nommer) pour frapper plus fort encore. Ce nouvel album se veut beaucoup plus terre à terre dans son concept : les explorations multidimensionnelles se poursuivent, en y agrégeant des thèmes plus « classiques » sur le virus mental menant au cancer déiste, et l'insignifiance de la vie humaine face à la Mort : ils sont d'ailleurs parfaitement incarnés dans l'artwork, lui aussi assez direct, avec son crane signé XXX prod. Côté musique, pas de révolution, mais des évolutions. Certes, le mur du son Otargos est toujours aussi solide et jouissif, tranchant carrément avec les bouillies sonores de cave que certains groupes UG persistent à nous vendre pour sonner « Black Legions» ... en 2009. Mais les nombreuses atmosphères qui bercent cet opus, quoiqu'inattendues, sont drôlement bien campées : au détour de plusieurs titres, nous rencontrons des mid tempi simples, mais merveilleusement poisseux et glaciaux qui prolongent la transe extatique que procure les riffs traditionnels. En particulier le titre 5 (« Pour une renaissance »), d'une longueur aussi démesurée que son ambition de nous transporter dans des dimensions nouvelles. Sinon, la patte du groupe, forgées au son de bons blasts et de douloureux cris à la Dark Funeral se fait toujours bien sentir. Mais en levant un peu le pied sur la double-pédale, Otargos montre une nouvelle facette de lui-même, refusant tout traditionnalisme, et par là même, toute répétition qu'il juge probablement stérile. Ce troisième album ne sera pas celui de la redite, mais clairement celui de la maturité.

Autocratôr - 08/10