La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

DARKTHRONE : A Night of Unholy Black Metal

DARKTHRONE - A Night of Unholy Black Metal

Bootleg, 1998

Black Metal, Norvège

CD

En voilà un bootleg intéressant ! Il a véritablement tout pour plaire : 4 morceaux d'un concert à Oslo de 1996 avec quelques uns des meilleurs titres du groupe ; puis 4 morceaux dont 2 inédits (!) d'un concert en Finlande datant de 1991 ; et pour finir 5 des 8 titres d' Under a funeral moon d'une répétition de 1992. Tout l'âge d'or du groupe réuni sur un même CD, si ce n'est pas magnifique ça ?

On commence avec la prestation de 1996, où DARKTHRONE a déjà sorti tous ses meilleurs albums. Il n'est donc pas étonnant de retrouver "Under a funeral moon" après l'introduction, l'excellent "In the shadow of the horn" et évidemment le fameux "Transilvanian Hunger". Et, surprise, un titre ne faisant pas parti des albums cultes vient se faufiler: "Blackwinged" (de Total Death sorti en 1996). Tout fan de DARKTHRONE sera ravi de cet enregistrement. Le son est assez bon pour que l'on puisse profiter de la prestation, tout le charme et l'ambiance du live que n'a pas le studio sont bel et bien là. Je trouve d'ailleurs l'interprétation d'"Under a funeral moon" bien plus prenante et meilleure que sur l'album du même titre. Le son, contrairement au low-fi des premiers albums, est plus chaleureux et crasseux (cela est dû à une importante présence de la basse), bien qu'un peu pourri de temps en temps : on a un DARKTHRONE en pleine forme ! Au bout du compte, on regrette seulement de n'avoir que 5 minutes d'"In the shadow in the horn" (la fin coupe net) et de trouver un "Transilvanian Hunger" mal joué, plus bruyant qu'autre chose, et noyé par la basse.

Le deuxième concert est ce que le bootleg a de plus intéressant. En effet, il se situe en plein dans la période de transition Death/Black juste avant la sortie de A Blaze in the northern Sky , et cela se sent. Le son se rapproche de celui de cet album, mais évidemment en plus mauvais. Le jeu de Fenriz à la batterie est plus élaboré que sur le live de 96 et cela tombe bien car on l'entend très bien. Les interprétations de "Paragon Belial" et "A blaze in the northern sky" sont toutes aussi malsaines, poisseuses et prenantes que sur l'album, avec un son vraiment particulier. Ce qui est intéressant, c'est qu'elles sont jouées légèrement différemment, et avec une autre introduction, alors qu'il n'y a que 4 mois de différence entre ce concert et l'enregistrement de l'album ! S'ajoutent à cela 2 inédits trouvables nulle part ailleurs. Même si le son est très mauvais sur ces 2 morceaux (les guitares sont en retrait par rapport à la batterie), on a l'occasion d'écouter deux titres intéressants. On sent encore les racines Death présentes, il y a pas mal de passages mélodiques très réussis ; dommage pour le son !

Pour terminer, une répétition de 92. Après les deux lives, ça ressemble un peu à du remplissage, surtout qu'on peut la retrouver sur d'autres bootlegs. Dans l'ensemble les morceaux sont bien joués mais ce n'est pas emballant, mis à part "Natassja in eternal sleep" très bien joué et qui n'est pas en entier malheureusement.

Voici donc un bootleg très intéressant pour ces deux concerts et complet qui ravira les fans de DARKTHRONE ! N'hésitez pas à sauter dessus, surtout pour plus d'une heure d'"Unholy Black Metal" !

Choucroute