BENIGHTED (2004)

Benighted

Brutal Death Metal, France

mars 2004

Ici, à la HORDE NOIRE, on a toujours eu un faible pour BENIGHTED et son death/black brutal ; pour cette deuxième interview (voir archives), c'est l'ami Carcharoth qui s'y colle, pour extirper des réponses à ces bougres...

Ø Hail Benighted ! Nous avions déjà interviewé Liem à l'époque de votre deuxième album " Psychose "... Pouvez-vous nous raconter ce que le groupe a vécu depuis ?

Ø Je me rappelle cette interview, quelle belle photo de lui vous avez mise sur le net, il est magnifique ! (rires) Concernant les suites de " Psychose ", nous avons effectué des dates un peu partout dans le pays pour promouvoir l'album, notamment avec des groupes comme Destinity, Furia ou Carcariass, puis nous avons repris le travail de composition pour le nouvel album. Nous avons concentré nos efforts pendant 6 mois pour que tout soit prêt pour l'enregistrement et le résultat a comblé toutes nos espérances. " Insane Cephalic Production " est sans conteste notre meilleur album !

Ø Je crois qu'il y a eu pas mal de changements au poste de bassiste, et je crois que votre nouveau, Bertrand de Winds of Torment, ne restera pas au sein de Benighted... Pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet ?

Ø Nous devons avoir une sorte de malédiction qui nous suit au niveau des bassistes, c'est vrai que Bertrand a un autre groupe et ne peut donc pas s'investir au mieux pour Benighted. Nous recherchons quelqu'un qui puisse être là à 100% pour le groupe. C'est dommage car Bertrand est vraiment quelqu'un qu'on apprécie énormément. Nous sommes toujours en quête de celui qui sera le bassiste officiel de Benighted.

Ø Votre nouvel album " Insane Cephalic Production " est sorti il y a peu chez Adipocere... Quelles en sont les retombées immédiates ? Répondent-elles à vos attentes ?

Ø Au niveau des chroniques, elles sont extrêmement élogieuses pour l'instant, on espère que ça va continuer. Depuis plus d'un mois, on est en plein dans la promotion et on a plusieurs interviews par semaine, que ce soit pour des radios, fanzines ou webzines... Cet album nous a également permis d'être retenus pour plusieurs festivals importants à partir du printemps. " ICP " est en train de nous ouvrir de nombreuses portes.

Benighted

Ah ! Le prestige de la blouse... Avec de jolis t-shirt dessous...

Ø Cet album a été enregistré en Allemagne chez Kohle, là où Destinity a enregistré son album " Under The Smell Of Chaos " un an avant vous... Comment s'est passé l'enregistrement ? Etes-vous satisfait de votre son, qui, je crois, fait pâlir de jalousie Destinity ?

Ø On était gonflé à bloc en arrivant au studio. On connaissait déjà Kohle car on était monté rendre une petite visite à nos potes de Destinity pendant l'enregistrement de leur album. Kohle s'est beaucoup investi dans son travail et il a un feeling énorme. Il a été très agréable de bosser ensemble et le son final est dévastateur, je trouve. Pour Destinity, c'est vrai que les vannes ont été légion quand on leur a fait écouté, ce qui nous a beaucoup fait rire ! Mais leur prochain opus a mis la barre bien plus haut en terme de production, j'encourage tout le monde à jeter une oreille dessus quand il sera prêt, cet album va faire du bruit !

Ø En parlant de Destinity, Mick est venu chanter sur le titre " Perpueral Cannibalism "... Comment cela s'est-il fait et pourquoi sur ce morceau ?

Ø J'avais été invité il y a un an sur leur album " Under The Smell Of Chaos " à chanter sur " Daemonity ", il nous a semblé qu'il serait cool de leur rendre la pareille, d'autant qu'on pensait que la voix de Mick rendrait bien sur " Perpueral Cannibalism " qui a plus de sonorités black que les autres morceaux. Je trouve le mélange de nos voix très efficace et il est probable que Mick montera sur scène avec moi les prochains concerts pour qu'on la fasse ensemble live ! Le rendu est terrible !

Ø Pour les fans qui ne connaissent de Benighted que " Psychose ", pouvez-vous nous donner les principales différences entre ces deux albums ? Pouvez-vous décrire " ICP " avec vos propres mots ?

Ø Je dirais que " ICP " est beaucoup plus efficace et accrocheur que " Psychose ", il est moins torturé et les morceaux restent bien dans la tête. Mais à mes yeux, il est plus simple de dire que ce nouvel album surpasse en tout ce qu'on a pu faire auparavant ! C'est une bombe !

Ø Une question pour Julien ! Textuellement parlant, il semble une nouvelle fois que tu te sois concentré sur les troubles d'ordre psychiatrique... Est-ce que toutes tes paroles s'inspirent directement de l'environnement psychiatrique dans lequel tu travailles ou y a-t-il une part d'imaginaire, de fiction ?

Ø Ca tombe bien, c'est moi ! (rires) Il y a bien sûr mon imaginaire qui intervient dans le travail d'écriture pour pousser à l'extrême les symptômes que je vois au cours de mon boulot mais toutes les pathologies que je développe au sein de chaque morceau sont réelles et surtout ne sont pas caricaturées comme je peux le lire dans les paroles de groupes qui utilisent ce thème.

Ø En parlant des lyrics, pouvez-vous parler du private-joke qui figure sur le morceau " Dementia " ou cela doit-il rester secret ?

Ø C'est normalement classé top secret ! Tout ce que je peux vous dire, c'est que je nomme au cours de ce morceau, deux personnalités bien connues de la scène extrême lyonnaise ! A vous de trouver !

Ø Bon, et sinon, concernant les concerts, je crois qu'une tournée avec Destinity était prévue... Qu'en est-il au jour d'aujourd'hui ? Quels sont les autres dates prévues hors du cadre de la tournée pour promouvoir " ICP " ?

Ø Cette tournée est repoussée à septembre mais on va être très occupés de notre côté avec les dates prévues. On doit jouer pour un festival de 6 groupes à Vallet près de Nantes le 3 avril, avec Sublime C.D. à Triors le 10 avril, à la Metal Convention 2 à Millery le 20 mai, puis à la Rotonde à Hirson le 21 mai avec Loudblast, Impaled Nazarene et In Extremo. Puis nous avons le Fury Fest qui va être une tuerie et le Nuclear Festival qui va en être une autre ! D'autres dates doivent être arrêtées, on attend leur confirmation.

Ø La dernière fois que je vous ai vu sur scène, c'était à Millery, dans le cadre du festival organisé par Mick... Quels souvenirs en gardez vous ? Que représente la scène pour Benighted ?

Ø Mick avait assuré comme une bête niveau organisation, tout a été nickel du début à la fin ! Je me rappelle ce show où le public a vraiment été dingue, slammait dans tous les sens et est monté sur scène avec nous pour le dernier morceau, c'était excellent !!!!!!! Je remercie tous ceux qui étaient présents ! La scène reste notre meilleur espace d'expression et avec les titres de " ICP " qui sont vraiment taillés pour la scène, on va mettre le feu partout où on va passer ! On est vraiment impatients de reprendre les dates !

Ø Un dernier mot pour vos fans et pour tous les lecteurs de La Horde Noire ? Et pendant que vous y êtes, un mot pour vos détracteurs ?

Ø Tout le groupe vous donne rendez-vous à nos concerts, on vous y attend de pied ferme ! Je remercie tous ceux qui nous soutiennent et j'espère qu'ils auront apprécié notre nouvel album ! Merci également à la Horde Noire qu'on reverra bientôt avec une bière à la main ! Quand à nos détracteurs, on les emmerde ! Stay fucking brutal !!!!

Carcharoth