KEHLVIN

KEHLVIN

,

05/04/07

Après avoir découvert leur galetteThe Mountain Daylight Timeet les avoir vu en live à St Imier en Suisse, une petite interview par mail s'imposait avec KEHLVIN, histoire d'en savoir un peu plus sur ce groupe à "fort potentiel"... Enjoy!

Commençons donc par le début: pour ceux qui ne vous connaissent pas encore vous pouvez nous présenter le groupe?

Il s'agit de cinq potes qui habitent la Chaux-de-Fonds en Suisse. Le groupe s'est formé début 1999 et après pas mal de changement de line-up, deux demos 5 titres et une multitude de concerts dans le canton, le groupe s'est attelé à l'écriture et à l'enregistrement de son premier album,The Mountain Daylight Time. Depuis les concerts se sont enchaînés, avec entre autres les premières parties de BURST et MONO.

Concernant votre nom à présent. Quel est sa signification? Y a t-il un lien avec l'unité de mesure kelvin?

Il s'agit d'un mot composé de deux noms de villes, Kelvin et Kehl, qu'on a simplement fusionné! On a choisi ce nom parce qu'on le trouvait original et quelque peu énigmatique, en plus deux syllabes, c'est simple à retenir! Cela dit le parallèle avec l'unité de mesure est assez intéressant puisqu'on travail beaucoup sur des atmosphères tour à tour torrides ou glaciales. !!

Comment s'effectue le travail de composition au sein du groupe? Tout le monde apporte ses idées ou cette tâche est elle "réservée" à un membre du groupe?

On fonctionne surtout en équipe, on passe des après-midi entiers à expérimenter tous les cinq ensembles dans la même pièce. Une fois qu'on a une idée plus ou moins générale du morceau chacun y pense de son côté et lui apporte sa petite touche personnelle. Mais il faut tout de même signaler que Spieli (guitare) est celui qui amène le plus d'idées sensationnelles.

Avez-vous déjà des compos de finis qui ne figurent pas surThe Mountain Daylight Time?

Oui, plus ou moins finies disons...trois pour l'instant !

Concernant vos principales influences, quelles sont-elles?

Nos influences sont très larges, chacun dans le groupe cultive son petit jardin musical personnel. Disons qu'on se retrouve quand même sur quelque styles : Stoner/Sludge/Doom avec des groupes comme KYUSS, SLEEP, EYEHATEGOD ou encore CROWBAR. Hardcore progressif/Musique de l'apocalypse : NEUROSIS, CULT OF LUNA, BOTCH, BREACH, UNSANE, ENVY... Post-rock : EXPLOSION IN THE SKY, MONO, GSY!BE, MOGWAI. Citons encore RADIOHEAD, KNUT, DEFTONES, LED ZEPPELIN et bien sûr BLACK SABBATH !!!

Est-ce difficile de trouver sa propre identité?

Nous avons toujours fait de la musique, en groupe ou seuls. Il s'agit pas d'une simple envie, mais plutôt d'un véritable besoin. On est actifs depuis pratiquement huit ans maintenant et nous avons forgé notre propre style ensemble, sur la durée. Si tu sais pourquoi tu te donne toute cette peine, alors non, ce n'est pas difficile d'avoir une identité. Mais si tu le fait pour les mauvaises raisons (comme l'envie d'être une rock star par exemple) ou que tu te perds en chemin (comme, par exemple, en adoptant un style musical à la mode) alors t'es foutu, et là ce n'est pas difficile de s'affirmer, c'est impossible.

La scène postcore connaît comme tout le monde le sait une sorte d'effet de mode. Quels est votre avis là-dessus?

Comme toute les modes elle passera. Seuls les vrais survivront. On rigole bien nous en tout cas, ça fait 10 ans qu'on écoute NEUROSIS et on a découvert ISIS avec leMosquito Control ep. Alors quand on nous reproche de surfer sur cette "nouvelle" vague et de profiter de l'impacte d'un soi-disant "post-hardcore" ou "postcore", eh bien, on lève le doigt avec un grand sourire compatissant !

Votre albumThe Mountain Daylight Timequi est sorti sur le label DIVISION RECORDS est dispo depuis quelques temps à présent. Quels ont été les retours que vous avez eu?

Très bons pour la plupart, on est extrêmement satisfait de l'accueil que ce disque a reçu, surtout en France, Espagne et Portugual. On commence aussi à avoir des chroniques en Allemagne où le disque est disponible depuis le 12 janvier 2007. Donc sympa, très sympa !!
Le premier pressage du disque est actuellement épuisé mais une réédition est déjà disponible.

Vous avez travaillé entre autre avec Pelle Henricsson (CULT OF LUNA, BREACH, REFUSED...) surThe Mountain Daylight Time. Comment cela s'est-il passé?

On a jamais rencontré physiquement Pelle, tout s'est passé par échange de fichiers. Cela dit on est très content du travail qu'il a fourni pour notre disque ! Ce type est pas loin d'être une légende.

On peut entendre sur vos compos aussi bien des passages très atmosphérique comme surAlbatrossmais aussi des passages plus « métal » comme surFat Freddy(avec des passages à la double par exemple). Votre objectif serait donc de réaliser un savant mélange de passages aériens mélangés à d'autres plus rentre dedans?

C'est un aspect qui a toujours été primordial pour nous, marier des riffs d'une lourdeur tellurique à des passages super planants et atmosphériques est le fondement même de notre musique. Mais on ne s'impose pas pour autant de schéma précis, on joue simplement avec nos idées, et si un morceau ne comporte rien de mélodique ce n'est pas un problème.

De nombreux groupes de post hardcore ajoutent à leur musique des claviers pour donner encore plus cet esprit atmosphérique à leurs compos. On entend par exemple quelques samples au fils de vos compos. Pensez-vous à l'avenir faire plus appel à cette technique lors de la composition? Peut être intégrer par la suite au sein du groupe un claviériste?

Sans façon ! On a eu un clavier sur scène pendant quelques temps, c'était Zen (batterie) et Baptiste (basse) qui s'en occupaient, mais le rendu n'était pas à la hauteur. Avec un clavier tu tombes vite du côté du gimmick gothic-guimauve de très mauvais goût, et ça s'est pas trop notre truc !!

Concernant vos prestations live à présent. Vous avez déjà quelques dates à votre actif, principalement en Suisse. Pour vous avoir vu il y a quelques jours en concert, il y a vraiment quelque chose qui se dégage. C'est un moyen important pour vous d'exprimer votre musique?

Oui. Il s'agit d'un univers très différent de celui de notre local ou du studio, l'énergie, la communion spirituelle entre nous cinq, ppfffiiou. Une véritable drogue !!

Quels sont vos projets par la suite? Un successeur àThe Mountain Daylight Timedans les mois à venir?

On va enregistrer un split cd avec nos amis de RORCAL (ultra doom from Geneva) et effectuer quelques dates en France et en Allemagne courant mai, plus de détails bientôt !!
Sinon pour le successeur duMountain Daylight Timeil va falloir être patient, on aime prendre notre temps pour composer, et nos standards d'exigence ont augmentés de façon exponentielle !!!

Merci à toi pour cette interview. Je vous laisse le mots de la fin...

!!TRUST IN WHISKEY, WEED AND BLACK SABBATH !!

Caedes