La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

: Supreme MRAP

 - Supreme MRAP

Autoproduction, 2000

Thrash / Punk / Oï,

CD-r

Au titre des produits musicaux comme le NS BM ou la Oï skinhead qui n'ont d'autres choix que de circuler sous le manteau car en désaccord avec la vision de la Liberté d'expression de l'Etat français, voici un CD-r aussi impromptu que le canal par lequel il m'est arrivé (sous le manteau, je vous l'ai déjà dit !) : Suprême M.R.A.P. et ses vingt titres inqualifiables ; inqualifiables à plusieurs chefs. Le support, d'abord : ce CD-r est probablement un amas à géométrie variable de MP3 circulant sur le web, avec une prod pourrie (voix trop en avant), sans informations précises à son sujet. Inqualifiable aussi par la musique : oï comique, thrash aux relents parfois folk ou indus ? On a droit à des remix, des samples (la Marseillaise, un \"happy birthday\", du bal musette...), et des plagiats de flamenco, de ballade, de oï... Enfin, les paroles : loin de moi l'idée de faire de la morale ou au contraire, d'approuver ces propos ; je suis là que pour vous les décrire: 20 titres de crachats, de haine et de blasphème envers toutes la valeurs que souhaitent pourtant incarner l'Etat depuis notre plus tendre enfance ; toutes les minorités dites opprimées en prennent plein la gueule : les Arabes (\" Latter du bougnoule \"), les Juifs (\"Indian'Adolf\"), les Noirs (\" Negrolokaust \") surtout, puis aussi les Asiatiques, les gitans (\" Tuer du manouche \"), les homos (Chasse aux pédés \"), les handicapés (\" Légume handicapé \"), les nains (\" Sale nain \") et même les skinheads !!! La gauche, le romantisme (\" Te souviens-tu ? \", une chanson d'amûûûr !), le christianisme (\" Le fruit défendu \") et les intellos passent aussi au scalpel à la fois lourdingue et incisif de Suprême MRAP ! Mais qui aiment-ils alors ? Hitler, beaucoup, mais aussi Le Pen et Maurice Papon, la langue allemande et le public de la Tribune Boulogne !!! Mais comment prendre cela, alors ? Comme un CD jubilatoire et défouloir, sans tabou ni morale, maniant habilement l'humour, la vulgarité extrême mieux que le grind (extrait : \" Pas de suppositoire quand t'es constipé, juste une grosse bite dans ton cul de pédé ! \"), les clichés ridicules ( \" Cheveux longs=pédés \", \" un juif à la montre sertie de diamants\") et même l'auto-dérision pour mieux faire mouche ! En effet, les chanteurs ont un réel talent pour faire passer leurs paroles : ils prennent des voix d'abrutis finis même lorsqu'ils crachent sur les handicapés, s'expriment comme des charretiers, font des bruitages, des parodies... Comme si les Bidochons ou Raoul-le-dégueulasse jouaient dans le groupe de oï NS Legion 88 ! Fachos réels ou textes au 15° degré d'un humour très vaseux... Mystère ! En tout cas, à ne pas mettre entre toutes les oreilles !

M.O.I. - 3/10